Visite de travail de Christine Lagarde au Bénin: Le FMI salue les options économiques du gouvernement

Arrivée au Bénin dans la soirée du dimanche 10 décembre 2017 pour une visite de travail, la directrice générale du Fond Monétaire Internationale, Christine Lagarde a décerné un satisfécit au gouvernement béninois pour les réformes engagées en vue de la redynamisation du cadre macroéconomique. Durant deux jours d’intense activités, la française à la tête du FMI a salué les engagements tenus par le gouvernement et fait la promesse d’accompagner le Bénin dans la mise en œuvre du programme d’action du gouvernement, Bénin Révélé.

La visite de la Directrice Générale du FMI au Bénin, s’inscrit premièrement dans le cadre du dialogue régulier du Fonds avec ses partenaires et pour saluer le respect des engagements pris par le Bénin. Elle vise également à renforcer les échanges pour étudier avec le gouvernement les voies productives qui pourraient aider le Bénin à atteindre ses objectifs. Cependant, la première revue de l’accord sur la facilité élargie de crédit tenue au début du mois a été satisfaisante sur les performances du Bénin. Les engagements pris ont été largement respectés. Ce qui a entraîné le décaissement d’un montant additionnel de 13 milliards de FCFA portant les fonds déboursés dans le cadre de ce programme à plus de 24 milliards de francs CFA. C’est pour cela que Christine Lagarde a fait de sa visite à Cotonou un hommage au respect des engagements pris par le gouvernement du Président Patrice Talon pour restructurer et relancer l’économie nationale. Elle a salué les efforts inlassables déployés par le Bénin pour refonder son économie à travers deux piliers importants que sont l’agriculture et le tourisme. Sur ce plan, les réformes engagées pour la transformation structurelle de l’économie béninoise ont été saluées. La directrice générale du FMI n’a pas oublié de souligner les efforts d’assainissement des finances publiques et encouragé le gouvernement à poursuivre les audits.Dans ses différentes déclarations qui sanctionnent les échanges avec les autorités béninoises à divers niveaux et particulièrement lors de la conférence de presse conjointe avec le Président Patrice Talon, Christine Lagarde, la Directrice Générale du FMI, a constamment salué les belles performances du Bénin, et surtout l’aptitude du gouvernement qui lève les obstacles afin de poursuivre les réformes.

Mieux prendre en compte les couches les plus vulnérables

La directrice générale du FMI n’a pas fait que saluer les efforts du gouvernement. Elle a également trouvé des points faibles sur lesquels le gouvernement doit beaucoup travailler afin de mieux prendre en compte les couches les plus vulnérables. « Nous aimerions voir de nouveaux progrès dans la protection sociale des populations les plus démunies, d’autant plus que les dépenses dans ce secteur ont été en dessous des objectifs que nous avons définis avec les autorités », a-t-elle constatée lors de la conférence de presse conjointe avec le chef de l’Etat, le président Patrice Talon. Ce dernier, conscient de ce constat, a pu justifier par des obstacles qui ont entravé sa volonté de respecter les engagements sur ce plan. Il s’agit notamment des retards enregistrés dans la mise en œuvre des réformes liées à la protection sociale dus à des obstacles administratifs. Le chef de l’Etat a rassuré la Directrice du FMI de ce que ces différents obstacles ont été déjà levés, et que les objectifs concernant les dépenses en matière de protection sociale seront atteints. Christine Lagarde, satisfaite, a encouragé le Président Talon et son équipe à poursuivre les efforts qui ont permis de lever les obstacles afin que les objectifs concernant les dépenses en matière de protection sociale soient atteints. Ce sont d’ailleurs ces signaux favorables qui ont amené les administrateurs du FMI à valider le bilan du Bénin lors de la première revue. Et le bonus pour le Bénin est la tenue des engagements du FMI car, l’hôte de Patrice Talon a reconnu la pertinence des options du PAG et reste optimiste sur l’avenir économique du Bénin.

Yannick SOMALON

 

Comments are closed.