Recrutement de fonctionnaires au profit du MEF; 63 700 candidats étaient à l’assaut de 326 postes disponibles

Le concours de recrutement de 326 agents permanents de l’Etat, pour le compte du ministère en charge des Finances, s’est effectivement déroulé, le week-end dernier, sur toute l’étendue du territoire national. Le top de la phase écrite des épreuves a été donné, le samedi 25 novembre au Ceg 1 de Lokossa par le ministre du Travail et de la Fonction publique, Adidjatou Mathys.

C’est par l’épreuve des mathématiques que les aspirants à la Fonction publique ont entamé, samedi dernier, les compositions dans le cadre du concours de recrutement de 326 agents au ministère de l’Economie et des Finances (Mef). Donnant le top desdites compositions au Ceg 1 de Lokossa, en présence du préfet du Mono, Komlan Zinsou, le ministre du Travail et de la Fonction publique, Adidjatou Mathys, a prodigué de sages conseils aux candidats, leur demandant d’avoir de bons comportements tout au long des épreuves.

Selon le ministre Adidjatou Mathys, 63 700 candidats composent, au total, dans quinze centres retenus sur toute l’étendue du territoire national. Le Ceg 1 de Lokossa est l’unique centre de composition qui accueillait la première vague de 2 324 candidats du Mono et du Couffo, en lice pour les catégories professionnelles A, B et D (inspecteurs des Impôts, contrôleurs, agents de constatations, etc.). Ce dimanche, plus nombreux, les candidats de la seconde vague ont planché pour des corps de métiers relatifs à la catégorie C. A Lokossa, en plus du Ceg 1, deux autres centres à savoir le Ceg 3 et l’école urbaine-centre de Lokossa, ont été ouverts pour les candidats du Mono et du Couffo.

Le ministre Adidjatou Mathys a fait savoir qu’il s’agit d’un concours à caractère sensible, avant de rassurer que des mesures adéquates de sécurité ont été prises pour la transparence du concours, de l’organisation des compositions jusqu’à la délibération des résultats. « Je suis satisfaite de l’organisation, a-t-elle déclaré, avant d’ajouter que le ministre en charge des Finances sera aussi satisfait des agents qui seront mis à sa disposition parce qu’ils auront été les meilleurs à ce concours ». A en croire le ministre, 72 200 dossiers de candidature ont été enregistrés, au plan national, dont 8 500 ont été rejetés pour diverses raisons. Dans la salle où les compositions ont été lancées, trois candidats étaient absents sur les cinquante attendus. Quelques quatre autres candidats débarqués après le démarrage de la composition de l’épreuve de mathématiques ont été également éconduits du centre?

Comments are closed.