Cop21 : Luc Atrokpo honore le Bénin

Le Maire de Bohicon et Président de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) a exposé au sommet climatique tenu à Paris (COP21), l’un des trois projets de l’Afrique de l’Ouest, officiellement retenus pour y être présentés.

Samedi 5 décembre dernier au Bourget ; le maire Luc Sètondji ATROKPO a porté haut le flambeau de son pays. La première autorité communale de Bohicon a exposé à plusieurs des 45 mille visiteurs officiels de la COP21, le projet du bassin versant du Zou, le seul validé pour le compte du Bénin.

Retenu après appel à projets, le dossier mis sous le feu des projecteurs par Luc ATROKPO revêt de véritables enjeux contre le dérèglement climatique, objet des réflexions et échanges à l’ordre du jour du sommet international.

Les communes du département du Zou dont il préside la communauté, connaissent des phénomènes de ruissellement. Au cours de la saison des pluies, des phénomènes particulièrement violents causent dans le département, des inondations à travers la remontée des nappes phréatiques, des débordements de cours d’eau. Ces inondations sont lourdes de conséquences et provoquent de nombreux dégâts dans les maisons, sur les équipements et les infrastructures socio-communautaires.

C’est ainsi qu’est né le projet du bassin versant du Zou pour y faire face ; car il apparaît indispensable d’assurer une gestion globale de l’eau en favorisant la recharge des nappes tout en protégeant la qualité des ressources. Le projet vise alors à transformer « l’eau-danger » en « eau-opportunité » par sa rétention là où elle tombe.

Ainsi se résume, l’essentiel du projet par lequel, Luc ATROKPO a charmé son auditoire du Bourget et dont l’une des phases essentielles consiste en la réalisation d’une étude approfondie du bassin versant. Le projet si bien ficelé, a décroché outre le financement de la communauté des Communes du Zou, le financement de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, du Ministère français des affaires étrangères et du développement international et de l’agglomération Seine-Eure.

L’Etat béninois et l’Etat français par l’intermédiaire de son ambassade au Bénin, sont étroitement associés au projet. Plusieurs partenaires de la commune de Bohicon se sont également engagés pour la concrétisation du projet. C’est dans ce cadre que le Maire Hubert Zoutu, de l’agglomération Seine-Eure, a épaulé son collègue Luc ATROKPO au cours de l’exposé au Bourget.

Au total, un millier de maires et d’élus locaux venus de tous les continents, sont autour de la table de la COP21 pour porter la voix des villes à travers des propositions concrètes visant à limiter l’emballement du thermometer mondial.
Georges Akpo/ Lanouvelletribune.info

Poste un commentaire